Rivesaltes

[billet d’archive]

Arrivés trop tard pour une visite du fort de de Salses il a fallu nous rabattre sur les environs, et le camp de Rivesaltes se trouvant tout prêt nous avons mis le cap au sud.

Honte à nous, nous n’avions jamais mis les pieds là-bas. Un musée mémorial est en prévision, mais pour le moment on peut déambuler entre les blocs des baraques en ruines. Au pied d’une série d’éoliennes s’étend un camp abandonné à la nature, aux figuiers, aux buissons de romarin et au parterre de thym.

LR_rivesaltes-5

Le ruines de l’ancien camp.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.