Ymadea ~ Photos, voyages, souvenirs et petits guides

Quais du Polar 2015, compte-rendu2

1907720_747352188719783_8847597443911209940_nEn tant qu’amie et « détachée de stress » d’Anne-Catherine Blanc, j’ai pu assister aux Quais du Polar pour la première fois. Cadre superbe, organisation au top, accueil de qualité, fréquentation monstre ! L’occasion de glaner quelques dédicaces, de papoter avec des lecteurs anonymes, de mettre un visage sur des blogueuses, et d’échanger quelques mots émus avec les auteurs.

Sans parler du safari photo.

Après un trajet en train de presque 4 heures, nous nous sommes rendues directement au Palais de la Bourse, où Anne-Catherine, invitée par la librairie L’Esprit Livreétait attendue pour une séance de dédicaces le vendredi à 14h30. Après un repérage rapide, je me suis mise en quête des stands abritant les auteurs que je souhaitais voir. Au programme et dans le désordre : Thilliez, Khara, Bourgoin, Rankin, Burke et éventuellement Connelly, Khadra, Nicci French, et l’insaisissable Chattam. La moisson fut fructueuse, puisque seul Connelly m’a échappé, ainsi que Chattam, mais je m’y attendais plus qu’un peu. J’essaie de ne pas m’attarder sur les auteurs que je ne connais pas ou n’ai pas encore lus, non pas par manque de curiosité, mais par nécessité. Mon budget n’étant pas extensible, il faut bien se limiter et éviter les tentations, néanmoins, j’ai cédé à deux pulsions avec Jake Hinkson et Tom Rob Smith. Je suis restée sage donc ! Oui parce que sinon, c’est un coup à repartir avec 40 kg de livres et un découvert non autorisé, et c’est mal.

Concernant Jake Hinkson, j’avoue que je serais passée à côté s’il n’avait pas pris le même train que nous et occupé le siège d’en face. Une petite recherche confirma mes soupçons : il s’agissait bien d’un auteur invité aux Quais, publié chez Gallmeister. Détail qui fait réfléchir. J’ai donc cédé à la tentation, dès le lendemain, mais en oubliant de prendre la photo traditionnelle. Ce sera donc le seul auteur de ma moisson de dédicaces absent de l’album. Honte à moi ! J’en reste pétrifiée de frustration.

En quelques heures j’ai pu voir la plupart des auteurs de ma liste, ce qui m’a laissé du temps pour déambuler ici et là toute la journée du samedi. L’occasion de tomber sur Didi (Sandrine) et Miss Alfie, enfin ! Après plusieurs années à se croiser et à se lire de loin en loin il était temps !

Sandrine :)

Sandrine :)

IMG_20150328_114820_1

Miss Alfie !

Je pensais trouver d’autres blogueurs lors de la rencontre à l’Hôtel de Ville, hélas, le prétendu « cocktail » prévu pour les blogueurs n’a pas attiré les foules : un groupe de blogueurs-où-tout-le-monde-se-connaît en ignorant le reste du monde, deux ou trois autres personnes éparses, un ou deux auteurs sans micro que personne n’entend à moins d’être à un mètre (encore faut-il s’incruster dans le groupe de blogueurs-où-tout-le-monde-se-connaît, ce qui n’est pas dans mon tempérament), et trois biscuits salés et quelques bulles à boire, la « rencontre » avait tout de la grosse blague. Pour moi, ça n’a pas duré 20 minutes. Faut tout de même pas pousser. C’est avéré, je ne suis pas un être naturellement social, je ne peux pas me forcer longtemps, ça passe ou ça casse. En l’occurrence, j’ai préféré le hot dog de Doughnut Factory et son chocolat glacé, une rue plus loin.

Hot Dog qui tue sa race, chocolat glacé qui ne fait pas mieux.

Hot Dog qui tue sa race, chocolat glacé qui ne fait pas mieux.

Le samedi après-midi, devant la horde de femelles transpirant à grosse goutte en attendant Maxime Chattam, je me suis dit qu’il valait mieux faire une croix dessus. Je me mets en mode groupie lors des salons, mais patienter 2, 3 ou 4 heures ne fait pas partie de mon délire. J’ai opté pour la conférence « Quand le polar croit aux forces de l’esprit » avec René Manzor, Laurent Scalese, Fabrice Bourland, Franck Thilliez et le pote David Khara. Passionnante conférence à rallonge, autour de l’irrationnel et du merveilleux dans le polar.

Laurent Scalese, Franck Thillliez & David Khara

Laurent Scalese, Franck Thillliez & David Khara

À mon retour sur les lieux du crime et quelques papotages avec Khara, Bourgoin, et Anne-Catherine (séparément et dans le désordre) je n’ai plus su quoi faire de moi : continuer à errer en espérant une illumination soudaine sur un livre/auteur/éditeur, ou rester prostrée dans un coin en attendant la mort par épuisement.

En fin de course, alors qu’Anne-Catherine et moi étions sur le départ *, une « star » a fait son apparition. L’occasion d’un selfie inattendu en hommage à Mme A., grande fan du monsieur.

Je suis ! je suis ! je suiiiiiiiis….?!

Non, ce n'est pas Michael Keaton, c'est l'autre

Non, ce n’est pas Michael Keaton, c’est l’autre.

En conclusion, je dirai que cette première fois aux Quais du Polar fut une réussite au-delà de nos espérances, autant pour Anne-Catherine que pour moi, chacune dans notre domaine. L’accueil chaleureux des libraires de L’esprit Livre a été exemplaire, et leur motivation pour promouvoir le roman d’Anne-Catherine ne faisait aucun doute ! Les auteurs rencontrés ont tous été charmants et avenants, ce qui n’a pas été le cas de tous, d’après ce que j’ai pu comprendre… L’occasion de faire des portraits à la sauvage et de « choper » Maxime Chattam au vol, durant une brève éclaircie entre deux fans.

Vue ! :D

Vue ! :D

Les conférences étaient aussi nombreuses que variées, si j’avais prévu d’en suivre j’aurais eu du mal à faire mon choix tant le programme était chargé. À refaire, sans aucun doute !

* vous l’aurez compris, cette phrase ne veut rien dire


Ce billet vous a plu ?

N'hésitez pas à le partager ou à laisser un commentaire, votre avis m'intéresse ! :)
Abonnez-vous au fil RSS du blog ou recevez les billets par email pour ne rien rater
ou rejoignez-moi sur Instagram et Facebook.
Je sévis également sur mon bog de lectures La Lectrice hérétique :)

À propos de Carole

Lectrice, photomaniaque, écriveuse, blogueuse, touche à tout, experte en rien, amie des bêtes. Miaou.

Visit Carole's website