Ymadea

Le manteau noyé0

Longbarn Park, Warrington - juin 2016

Longbarn Park, Warrington – juin 2016

Un manteau noir affleure à la surface
Et une chair blême et gonflée absorbe
La froide obscurité des profondeurs.
Une chevelure sans fin tisse une toile d’ébène
Sur des flots noircis par une nuit sans lune.

Le souffle du ciel étoilé caresse la rivière
D’un imperceptible scintillement nocturne,
Éphémère et voilé.
Un mouvement brusque perturbe le silence
De la forêt muette et opaque.

Des pas rapides et des craquements
Rendent à la nature une vie
Qui a fui, craintive et résignée.
Des ombres et des lumières agitent le sous-bois
D’une effervescence soudaine et oppressante.

Une angoisse pesante surgit sur la rive
Où hommes et bêtes se figent
Essoufflés et incrédules, face au fleuve.
Un cri et un nom éclatent au milieu des pleurs
Et des aboiements funestes.

Une bouche béante hurle en silence,
Un cœur s’effondre devant l’immobilité du manteau noyé.

Texte et photo  Carole Rannou 2016

Ce billet vous a plu ?

N'hésitez pas à le partager ou à laisser un commentaire, votre avis m'intéresse ! :)
Abonnez-vous au fil RSS du blog ou recevez les billets par email pour ne rien rater
ou rejoignez-moi sur Instagram et Facebook.
Je sévis également sur mon bog de lectures My Inner Shelf :)

, , , ,

À propos de Carole

Lectrice, photomaniaque, écriveuse, blogueuse, touche à tout, experte en rien, amie des bêtes. Miaou.

Visit Carole's website

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *